Le projet consiste à renforcer les capacités de 100 jeunes femmes rurales vulnérables de la région de Khawela et d'améliorer leurs conditions socio-économique, par des formations adaptées au contexte des activités côtières, (cueillettes des palourdes, exploitation de produits agricoles et halieutiques locaux, écotourisme) et par un soutien humain, matériels et techniques.